Ferme le

Que recherchez-vous aujourd'hui?

Insuline: qu’est-ce que c’est et comment fonctionne-t-elle ?

Insuline: qu’est-ce que c’est et comment fonctionne-t-elle?

Insuline: qu’est-ce que c’est et comment fonctionne-t-elle?

L’insuline est une hormone produite naturellement par le pancréas [1,2,3]. Son nom vient du mot latin insula, signifiant « île » [2,3,4], car elle est produite par des groupes de cellules appelés îlots de Langerhans [1,2,3].

L’insuline est principalement utilisée pour réguler la glycémie de l’organisme, le taux de glucose dans le sang. Elle permet au glucose de pénétrer dans les cellules de l’organisme [2,3,5]. Les cellules peuvent alors utiliser le glucose comme source d’énergie [3].

Chez les personnes qui ne vivent pas avec le diabète, cette hormone est produite en petites quantités en continu [3,5,6]. Dans l’heure qui suit un repas, l’organisme augmente sa production pour aider les cellules à utiliser le glucose provenant des aliments [1,3,6].

Lorsque l’organisme ne produit plus d’insuline et/ou que les cellules de l’organisme deviennent résistantes à celle-ci, les taux de glycémie ne peuvent plus être régulés, ce qui entraîne l’apparition du diabète [3,7]. Le diabète se caractérise par des taux élevés de glycémie ; on appelle cela une hyperglycémie [3,7].

Chez les personnes vivant avec un diabète de type 1, les cellules responsables de la production d’insuline (cellules bêta) sont détruites par le propre système de défense de l’organisme et, par conséquent, le pancréas ne peut plus la produire ou en très petites quantités [3]. D’autre part, le diabète de type 2 survient lorsque les cellules de l’organisme ne répondent pas correctement à l’insuline et lorsque le pancréas ne peut pas la produire en quantité suffisante [3,4,5].

L’évolution de l’insuline

L’insuline a été découverte en 1921 par Frederick Banting et Charles Best à l’Université de Toronto et a été initialement extraite des pancréas de porcs, vaches et chevaux [1,3,7,8].

Au début des années 1980, les chercheurs ont réussi à produire de l’insuline humaine recombinante en laboratoire [3,7,8], qui a été commercialisée pour la première fois en 1982 [2,3,4,8]. Elle s’est avérée être plus pure et moins allergène que l’insuline animale, et sa structure est similaire à celle produite naturellement par le pancréas humain [2,4]. 

Les chercheurs ont ensuite réussi à modifier la structure de l’insuline humaine pour optimiser la vitesse et la durée de son action [2,3,4,5]. Ces insulines modifiées sont appelées analogues et sont commercialisées depuis 1996 [2,5,6].

Les différents types d’insuline

De nos jours, plusieurs types d’insuline différents sont disponibles pour le traitement du diabète, avec divers degrés de rapidité et de durée d’action [3] :

  • Les insulines à action rapide, également appelées insulines régulières, qui sont des insulines humaines préparées en laboratoire. Elles commencent généralement à agir 30 minutes après l’administration et ont une durée d’action moyenne d’environ 6 heures [3,5,8].
  • Les analogues à action rapide, qui ont été développés pour agir plus rapidement (10 à 30 minutes après l’administration) et pendant une durée plus courte (3 à 5 heures) que les insulines régulières. [3,4,5,7].
  • Les insulines à action intermédiaire, qui sont produites en combinant l’insuline régulière avec des protamines (une protéine) ou du zinc. Elles commencent généralement à agir dans les 1 à 2 heures suivant l’administration et peuvent rester actives pendant environ 20 heures [1,3,5,8].
  • Les analogues à action prolongée, qui ont été développés pour agir plus longtemps et avec une plus grande stabilité que les analogues à action intermédiaire [4,5,7]. Les analogues à action prolongée ont une durée d’activité d’environ 24 h, et certains analogues à action « ultra-longue » peuvent rester actifs jusqu’à 42 h [5,6].

Les vitesses et durées d’action de ces différents types peuvent varier selon un certain nombre de facteurs, dont la dose administrée, la température ou le site d’administration [5,6,8].

Le rôle de l’insuline dans le traitement du diabète

L’insuline est essentielle dans le traitement du diabète de type 1. Dans certains cas, les diabétiques de type 2 peuvent également en avoir besoin, en particulier lorsque les médicaments ne sont plus suffisants pour équilibrer la glycémie [3,4,6,8,9]. Cette hormone est administrée sous la peau à l’aide d’une seringue, d’un stylo ou d’une pompe [1,4,6].

L’objectif de son administration est d’imiter la fonction naturelle du pancréas, en fournissant à l’organisme l’insuline dont il a besoin tout au long de la journée et après les repas. Cela permet aux personnes dont l’organisme ne produit plus, ou pas assez, d’insuline de limiter les augmentations de leur glycémie [1,3,7].

Les références

  1. Allen D. Ruan CH, King B. & Ruan KH. Recent advances and near future of insulin production and therapy. FutureMed. Chem. (2019) 11(13), 1513–1517. doi: 10.4155/fmc-2019-0134.
  2. Ignazio Vecchio, Cristina Tornali, Nicola Luigi Bragazzi and Mariano Martini. The Discovery of Insulin: An Important Milestone in the History of Medicine. Front Endocrinol (Lausanne). 2018 Oct 23;9:613. doi: 10.3389/fendo.2018.00613. eCollection 2018.
  3. Ahmad K. Insulin sources and types: a review of insulin in terms of its mode on diabetes mellitus. J Tradit Chin Med. 2014 April 15; 34(2): 234-237. doi: 10.1016/s0254-6272(14)60084-4.
  4. Shahani S., Shahani L. Use of insulin in diabetes: a century of treatment. Hong Kong Med J. 2015 dec 21 (6) : 553-9. doi: 10.12809/hkmj154557. Epub 2015 Nov 6.
  5. O M Selivanova, S Yu Grishin, A V Glyakina, A S Sadgyan, N I Ushakova, O V Galzitskaya. Analysis of Insulin Analogs and the Strategy of Their Further Development. Biochemistry (Mosc). 2018 Jan;83(Suppl 1):S146-S162. doi: 10.1134/S0006297918140122.
  6. Edyta Cichocka, Anna Wietchy, Katarzyna Nabrdalik, Janusz Gumprecht. Insulin therapy — new directions of research, Endokrynologia Polska, Tom/Volume 67; Numer/Number 3/2016. doi: 10.5603/EP.2016.0044.
  7. Adams GG, Meal A, Morgan PS, Alzahrani, QE, Zobel H, Lithgo R, et al. (2018) Characterisation of insulin analogues therapeutically available to patients. PLoS One. 2018 Mar 29;13(3):e0195010. doi: 10.1371/journal.pone.0195010. eCollection 2018.
  8. Wolfgang Landgraf, Juergen Sandow. Recombinant Human Insulins –Clinical Efficacy and Safety in Diabetes Therapy. Eur Endocrinol. 2016 Mar;12(1):12-17. doi: 10.17925/EE.2016.12.01.12. Epub 2016 Mar 15.
  9. James R LaSalle, Rachele Berria. Insulin therapy in type 2 diabetes mellitus: a practical approach for primary care physicians and other health care professionals. J Am Osteopath Assoc. 2013 Feb;113(2):152-62.

A propos de Making Diabetes Easier

VitalAire s'engage à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de diabète. Nos équipes de soins à domicile fournissent à nos patients et à leurs proches une éducation, un soutien et une personnalisation des soins. Notre mission: rendre le diabète plus facile à vivre.

#MakingDiabetesEasier

x

Toutes les dernières informations sur Diabète

Suivre