Ferme le

Que recherchez-vous aujourd'hui?

Mesure du glucose en continu (MGC)

En cas de diabète, il est crucial de connaître, précisément et à n’importe quel moment, son taux de glucose dans le sang (glycémie). Cette valeur permet d'ajuster son insulinothérapie et d'évaluer si les objectifs glycémiques sont atteints.

continuous glucose monitoring (CGM)

Proposés comme alternatives aux douloureux prélèvements de la glycémie capillaire, des systèmes de mesure du glucose en continu (MGC) sont commercialisés depuis 2000. En quoi consistent ces dispositifs et comment fonctionnent-ils ? Focus sur cet outil thérapeutique qui facilite la vie des personnes diabétiques.

Qu’est-ce que la mesure du glucose en continu ?

La mesure du glucose en continu a transformé la façon dont les personnes diabétiques bénéficiant d'injections d'insuline mesurent leur taux de sucre dans le sang. 

Les systèmes de MGC sont le reflet de la glycémie d’un individu, qu’ils permettent de mesurer quasiment en temps réel et en permanence. Ce sont des appareils électroniques qui se composent :

  • d'un capteur placé sous la peau qui mesure la concentration de glucose interstitiel, généralement à intervalles de 1 à 5 minutes ;
  • d'un transmetteur qui stocke et/ou transmet les valeurs du capteur vers le récepteur toutes les 5 à 15 minutes ;
  • d’un récepteur dédié qui affiche les données, par exemple une pompe à insuline et/ou un appareil mobile (smartphone ou montre connectée).

Certains systèmes de MGC permettent de visualiser la glycémie uniquement sur demande de l’utilisateur, en affichant l'historique des glycémies mesurées.

L'évolution des systèmes MGC

Depuis leur lancement, les systèmes de MGC ont considérablement évolué. Leurs tailles, poids, complexités d'utilisation et coûts ont diminué tandis que leurs spécificités, convivialités et interactivités se sont améliorées. L'analyse des données s'est également développée grâce aux logiciels de gestion et de partage de données à la famille ou aux professionnels de santé via Internet et les smartphones.

Particulièrement utile à ceux souffrant d'hypoglycémies fréquentes, sévères et/ou nocturnes, aux femmes enceintes, aux enfants et à ceux dont le diabète est mal contrôlé, la mesure du glucose en continu sert à améliorer la gestion du diabète.

Comment marche un système de MGC ?

Les systèmes MGC les plus modernes consistent à insérer une petite aiguille sous la peau de l’abdomen. À sa pointe se loge un petit capteur qui mesure le niveau de glucose dans le liquide interstitiel.

Quelle est la durée de vie d'un capteur ?

La durée de vie du capteur oscille entre 7 à 14 jours selon le fabricant. Il existe aussi des capteurs qui peuvent être implantés pendant 90 à 180 jours.

Le capteur mesure le taux de glucose dans le liquide interstitiel, le milieu dans lequel baignent les cellules, et non le taux de sucre dans le sang. Ainsi, ce taux est généralement en léger décalage dans le temps par rapport à la glycémie réelle. Ce délai s'explique par le fait que le glucose est transporté depuis le sang jusqu'au liquide interstitiel.

En période de glycémie stable, le décalage moyen avoisine les 5 minutes. Néanmoins, pendant les épisodes de changements rapides de la glycémie, comme après un repas comportant des glucides ou un exercice physique, le décalage peut dépasser les dix minutes.

Aujourd’hui, l'erreur de mesure d'un système de MGC a été divisée par deux, en passant de 20 à 10 %. Ce niveau de fiabilité est suffisant pour permettre l'auto-ajustement de la dose d'insuline.

Système CGM et pompe à insuline

Un système de MGC est également souvent combiné à une pompe à insuline qui ajuste automatiquement l'insuline délivrée en fonction de la mesure de la glycémie. Ainsi, il permet de déterminer les volumes des bolus d'insuline correctifs et, lorsqu’il détecte une hypoglycémie, la perfusion d'insuline de la pompe est temporairement suspendue.

De multiples études comparant l'utilisation de MGC et des glucomètres ont montré que la mesure du glucose en continu permet un meilleur contrôle glycémique, une augmentation du temps passé dans la plage optimale de la glycémie et réduit le risque d'hypoglycémie et d'hyperglycémie. Les systèmes de MGC améliorent grandement la qualité de vie des personnes diabétiques en réduisant le stress et en optimisant la prise de décision thérapeutique.

Les références

  1. M. Langendam et al. Continuous glucose monitoring systems for type 1 diabetes mellitus (Review), Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 1. Art. No.: CD008101.
  2. Klemen Dovc, Tadej Battelino. Evolution of Diabetes Technology. Endocrinol Metab Clin North Am. 2020 Mar;49(1):1-18. doi: 10.1016/j.ecl.2019.10.009. Epub 2019 Dec 4.
  3. D. Rodbard. Continuous Glucose Monitoring: A Review of Recent Studies Demonstrating Improved Glycemic Outcomes Diabetes technology and therapeutics. Vol. 19, supplem. 3, 2017.
  4. D. Rodbard. Continuous Glucose Monitoring: A Review of Successes, Challenges, and Opportunities. Diabetes technology and therapeutics, Volume 18, Supplement 2, 2016.

A propos de Making Diabetes Easier

VitalAire s'engage à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de diabète. Nos équipes de soins à domicile fournissent à nos patients et à leurs proches une éducation, un soutien et une personnalisation des soins. Notre mission: rendre le diabète plus facile à vivre.

#MakingDiabetesEasier

x

Toutes les dernières informations sur Mesurer et surveiller

Suivre