Ferme le

Que recherchez-vous aujourd'hui?

Qu’est-ce qu’une pompe à insuline et comment fonctionne-t-elle ?

Si vous avez récemment reçu un diagnostic de diabète de type 1 et que vous envisagez d’utiliser une pompe à insuline, vous voudrez probablement en savoir plus sur ce type d’insulinothérapie et son mode d’action.

Dans l’article ci-dessous, nous examinons de plus près le traitement par pompe à insuline, le fonctionnement d’une pompe à insuline, ainsi que les avantages et les inconvénients d’en utiliser une.

Jeune femme diabétique regardant sa pompe à insuline.

Qu’est-ce qu’une pompe à insuline ?

Une pompe à insuline est un dispositif fonctionnant avec une batterie qui administre l’insuline dans la circulation sanguine d’une personne de deux façons — par administration avec un débit de base continu de petites quantités d’insuline à action rapide, et un bolus d’insuline (doses discrètes et uniques) au moment des repas [1,2, 3]. L’insuline est l’hormone qui contrôle la glycémie et qui est sécrétée par le pancréas [4, 5].

Chez les personnes diabétiques, l’insuline n’est pas produite en quantité suffisante ou elle ne fonctionne pas correctement. En imitant le processus naturel d’administration de l’insuline, les pompes à insuline aident les diabétiques à réguler leur glycémie [3, 6].

Le traitement par pompe à insuline, également connu sous le nom de perfusion sous-cutanée continue d’insuline (PSCCI), est généralement utilisé pour la prise en charge du diabète de type 1 [1, 2]. Cependant, l’utilisation de pompes à insuline pour les personnes atteintes de diabète de type 2 est en augmentation à l’échelle mondiale [1].

Comment une pompe à insuline fonctionne-t-elle ?

Une pompe à insuline traditionnelle administre de l’insuline à action rapide par un petit cathéter ou tube [1]. Le petit tube est placé sous la couche supérieure de la peau, habituellement sur l’abdomen [7], et fixé par un adhésif [1].

Le tube est appelé canule et l’endroit où il est tenu sous la peau est appelé une « canule de perfusion » ou « set de perfusion » [1].

Le tube relie la pompe au set de perfusion, qui perfuse l’insuline dans le tissu sous-cutané [1]. Le site de perfusion se situe généralement sur la partie supérieure du bras, l’abdomen, la partie inférieure du dos ou la partie supérieure de la cuisse [3].

Certaines pompes à insuline, appelées « pompes à patch », [1, 7] ne nécessitent pas de tube et collent directement à la peau. Ici aussi, l’insuline est administrée par la canule de perfusion, mais ces pompes à patch sont sans fil, sans tubulure et contrôlées à distance [1, 7].

Les pompes à insuline administrent l’insuline de deux manières principales :

  • Petites perfusions définie et continues tout au long de la journée et de la nuit. C’est ce qu’on appelle l’administration d’insuline basale et elle est destinée à imiter des taux de glucose optimaux, non diabétiques.
  • L’autre voie est appelée administration d’insuline en bolus, et elle fait référence à des doses uniques supplémentaires d’insuline dont une personne diabétique peut avoir besoin après les repas pour garder sa glycémie sous contrôle [1].

La plupart des pompes à insuline contiennent un calculateur de bolus qui calcule une dose de bolus recommandée en utilisant les taux de glycémie actuels, le nombre total de grammes de glucides consommés et l’insuline restante des doses de bolus précédentes [1,7].

Les avantages et les inconvénients du traitement par pompe à insuline

Bien que des pompes à insuline commerciales aient été mises à disposition dans les années 1970 [1, 8], il a fallu encore trois décennies pour que les avantages de cette nouvelle technologie deviennent largement populaires [1].

Les bénéfices potentiels de la PSCCI sont devenus clairs après la publication, en 1993, d’un rapport par le groupe de recherche sur le contrôle du diabète et les complications (Diabetes Control and Complications Trial, DCCT) [8]. Cet essai clinique marquant a montré que l’insulinothérapie intensive était importante pour éviter les complications du diabète [1]. Depuis, le traitement par pompe à insuline a évolué de telle sorte qu’il peut aider les patients à obtenir un contrôle glycémique strict tout en minimisant le risque d’hypoglycémie [1].

Quels sont les avantages d’une pompe à insuline ?

Le traitement par pompe à insuline présente de nombreux avantages. Ceux-ci comprennent :

  • La posologie de l’insuline est plus précise, plus souple et implique moins d’injections [1, 8]. Les doses d’insuline sont facilement ajustables tout au long de la journée [1, 8]. Cette amélioration de la posologie facilite la prise en charge de la glycémie et favorise un mode de vie souple et plus détendu, en particulier dans les situations sociales [1].
  • Avec les pompes à insuline, le risque d’hypoglycémie nocturne est plus faible [8].
  • La PSCCI peut également offrir des bénéfices pour la santé mentale [7]. Certaines études ont rapporté que les utilisateurs de pompe à insuline avaient une meilleure humeur, moins de stress et une meilleure estime de soi [9].
  • Les personnes diabétiques qui utilisent des pompes à insuline ont également rapporté un niveau d’énergie plus élevé, de meilleures relations familiales et la capacité à mieux travailler [7].
  • Certaines études ont suggéré que le traitement par pompe à insuline pourrait être utile pour les jeunes diabétiques de type 1 [10]. L’utilisation de pompes à insuline a été associée à un meilleur contrôle métabolique dans cette population, cependant l’association avec les complications du diabète à court terme n’est pas claire [6, 10].
  • Le risque d’hypoglycémie sévère ou d’acidocétose diabétique est plus faible chez les personnes qui utilisent des pompes à insuline [6, 10].
  • Une étude a montré une diminution de la mortalité cardiovasculaire chez les personnes atteintes de diabète qui utilisaient un traitement par pompe à insuline. L’utilisation d’une pompe à insuline est également associée à une moindre variabilité des taux de glucose et à une meilleure qualité de vie [6].

Ce sont certains des avantages de l’utilisation d’une pompe à insuline, mais il est important d’être conscient des inconvénients et des risques potentiels.

Quels sont les inconvénients d’une pompe à insuline ?

Il existe plusieurs sources de préoccupation concernant l’utilisation de l’insulinothérapie. Ce sont notamment :

  • des problèmes potentiels peuvent survenir si la canule de perfusion n’est pas changée de manière appropriée ; la canule doit être changée tous les 2à3 jours [3, 7] ; la canule peut se déloger ou des grosseurs de graisse ou du tissu cicatriciel peuvent se former sous la peau à l’endroit où la canule de perfusion est placée [7] ; Une canule bloquée ou une canule qui perd du liquide au niveau du site de perfusion peut également causer des problèmes, comme des interruptions de l’administration d’insuline [3, 7] ;
  • des infections cutanées localisées, qui peuvent provoquer une inflammation, une douleur, une rougeur et un gonflement [8], peuvent survenir au niveau du site de perfusion, mais elles sont rarement graves [7] ;
  • des problèmes peuvent survenir en ce qui concerne le fonctionnement technique des pompes à insuline, tels qu’un dysfonctionnement mécanique, une défaillance du set de perfusion, un blocage ou une plicature du set de perfusion, et des problèmes d’alarmes (lorsqu’elles sont utilisées en conjonction avec un CGM) [1, 2, 8] ;
  • Comme une pompe à insuline délivre de plus petites quantités d’insuline, le risque d’acidocétose diabétique (ACD) est plus élevé si l’administration d’insuline est arrêtée pour quelque raison que ce soit (par exemple, si la pompe cesse de fonctionner ou s’il existe une autre maladie qui interfère avec son utilisation) [7]. Cependant, dans la pratique, les études montrent que le traitement par pompe à insuline est associé à des taux inférieurs ou similaires de ces complications par rapport aux autres traitements [3, 7]. Cela peut être dû au fait que les personnes atteintes de diabète de type 1 qui subissent une PSCCI surveillent très bien leur état [7].

Autres inconvénients potentiels des pompes à insuline :

  • les pompes à insuline sont plus chères que les IQM [8, 11]. Dans certains pays, le coût élevé peut être dissuasif pour les personnes qui n’ont pas d’assurance médicale [2] ;
  • certaines personnes peuvent trouver qu’une pompe à insuline est difficile à porter [11] ou elles peuvent ne pas aimer se sentir « attachées » à elle [8] ;
  • il peut également être difficile d’apprendre à utiliser une pompe à insuline [8]. Par conséquent, les patients très motivés et technophiles sont généralement les meilleurs candidats pour utiliser une pompe à insuline.

Évaluer les avantages et les inconvénients peut vous aider à décider si vous souhaitez ou non essayer le traitement par pompe à insuline.

Comment se procurer une pompe à insuline en Belgique

Vous devez consulter votre équipe soignante avant de décider d’utiliser un traitement par pompe à insuline.

En Belgique, votre assurance maladie peut contribuer financièrement à votre programme de pompe à insuline si vous avez les exigences suivantes [12] :

  • vous êtes diabétique de type 1 (ou faites partie du groupe A de la convention d’auto-prise en charge) et votre traitement conventionnel par insulinothérapie intensive et votre éducation au diabète n’ont pas permis un contrôle suffisant de votre glycémie ;
  • vous êtes diabétique et êtes enceinte, ou vous souhaitez devenir enceinte ;
  • vous avez déjà été traité avec l’accord d’auto-prise en charge en tant qu’enfant ou adolescent et vous devez continuer votre traitement par pompe à insuline sans interruption ;
  • vous êtes diabétique de type 1 et avez une extrême sensibilité à l’insuline ;
  • vous êtes diabétique en préparation d’une greffe de pancréas ou d’îlots de Langerhans et dans la période initiale après une greffe de pancréas ou d’îlots de Langerhans ;
  • vous êtes diabétique de type 1 et avez un mode de vie irrégulier (heures de travail irrégulières) ou un risque spécifique (une situation professionnelle qui pourrait mettre en danger votre sécurité et votre vie ou celles des autres) en raison de vos conditions de travail.

L’avenir des pompes à insuline

Dans l’ensemble, l’utilisation de pompes à insuline augmente rapidement, en particulier chez les personnes atteintes de diabète de type 1. Un échantillon de plus de 100 000 personnes atteintes de la maladie a montré que son utilisation était passée de 1 % à 53 % sur une période de 20 ans [6].

Le nombre de personnes atteintes de diabète de type 2 qui se tournent vers des pompes à insuline augmente également [1]. La technologie s’améliore considérablement, car les systèmes de surveillance de glucose en continu (CGM) sont intégrés aux pompes à insuline [1,4] pour offrir une expérience fluide et plus simple.

Ensemble, ces innovations remodèlent notre vision du diabète. Ces thérapies peuvent améliorer la qualité de vie des personnes, leur permettant de mieux gérer leur diabète [6].

Sources :

  1. Berget, Cari, Laurel H. Messer, and Gregory P. Forlenza. "A clinical overview of insulin pump therapy for the management of diabetes: past, present, and future of intensive therapy." Diabetes Spectrum 32.3 (2019): 194-204. https://diabetesjournals.org/spectrum/article/32/3/194/32620/A-Clinical-Overview-of-Insulin-Pump-Therapy-for
  2. Paldus, Barbora, Melissa H. Lee, and David N. O’Neal. "Insulin pumps in general practice." Australian prescriber 41.6 (2018): 186. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6299172/
  3. Yao, Phil, and Prasanna Tadi. "Insulin Pump." StatPearls [Internet] (2020). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK555961/
  4. Vettoretti, Martina, and Andrea Facchinetti. "Combining continuous glucose monitoring and insulin pumps to automatically tune the basal insulin infusion in diabetes therapy: a review." Biomedical engineering online 18.1 (2019): 1-17. https://link.springer.com/article/10.1186/s12938-019-0658-x
  5. Röder, Pia V., Wu, Bingbig., Liu, Yixian, Han, Weiping. “Pancreatic regulation of glucose homeostasis.” Experimental & Molecular Medicine, 48, e219. (2016): DOI:10.1038/emm.2016.6.
    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26964835/
  6. Dovc, Klemen, and Tadej Battelino. "Evolution of diabetes technology." Endocrinology and Metabolism Clinics 49.1 (2020): 1-18. https://www.endo.theclinics.com/article/S0889-8529(19)30091-X/fulltext
  7. Pickup, John C. "Insulin-pump therapy for type 1 diabetes mellitus." New England Journal of Medicine 366.17 (2012): 1616-1624. https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/Nejmct1113948
  8. Potti, Lakshmi G., and Stuart T. Haines. "Continuous subcutaneous insulin infusion therapy: a primer on insulin pumps." Journal of the American Pharmacists Association 49.1 (2009): e1-e17. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1544319115309456
  9. Ghazanfar, Haider, et al. "Impact of insulin pump on quality of life of diabetic patients." Indian Journal of Endocrinology and Metabolism 20.4 (2016): 506. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4911840/
  10. Karges, Beate, et al. "Association of insulin pump therapy vs insulin injection therapy with severe hypoglycemia, ketoacidosis, and glycemic control among children, adolescents, and young adults with type 1 diabetes." Jama 318.14 (2017): 1358-1366. https://jamanetwork.com/journals/jama/article-abstract/2656808
  11. Byng, Karen, Daniel Palamara, Roslyn Seselja, Susana Senes, Jeff Flack, and Glynis Ross, Pros and cons of insulin pump use and differences by age, National Centre for Monitoring Diabetes, Australian Institute of Health and Welfare, accessed February 9, 2022. https://www.aihw.gov.au/getmedia/56686b65-b928-4076-a7cd-16661414b0fe/insulin-pump-use-pros-cons.pdf.aspx
  12. https://www.inami.fgov.be/fr/themes/cout-remboursement/maladies/endocriniennes-metaboliques/Pages/diabete-intervention-couts-suivi-patients-diabetiques-pompe-insuline-portable-centre-specialise.aspx

A propos de Making Diabetes Easier

VitalAire s'engage à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de diabète. Nos équipes de soins à domicile fournissent à nos patients et à leurs proches une éducation, un soutien et une personnalisation des soins. Notre mission: rendre le diabète plus facile à vivre.

#MakingDiabetesEasier

x

Toutes les dernières informations sur Thérapie par pompe

Suivre